Partenaires

Thèse

Pistes pour le contrôle d’un robot parlant capable de réduction vocalique.

H. LOEVENBRUCK, INPG, 1996
lundi 1er janvier 1996.
 

Résumé :

L’objectif de cette thèse est d’étudier comment la commande phonémique, par essence abstraite et invariante, est codée en termes de contrôle moteur pour générer un signal acoustique physique et variable. Pour cela, un modèle de contrôle moteur est exploité, s’appuyant sur la Théorie du "Point d’Équilibre", proposée par A. Feldman, selon laquelle tout mouvement résulterait de changements des variables de contrôle des conditions d’équilibre mécanique du système moteur. L’hypothèse étudiée ici consiste à relier les commandes motrices discrètes, spécifiant des points d’équilibre cibles, aux phonèmes. Ce modèle permet de générer des trajectoires articulatoires et acoustiques réalistes, pour des séquences Voyelle-Voyelle-Voyelle, prononcées par un locuteur francais dans diverses conditions d’élocution.

En effet, partant du signal acoustique produit par le locuteur, une premiere étape d’inversion d’un modèle articulatoire du conduit vocal fournit les trajectoires des articulateurs du conduit vocal. Puis, pour l’articulateur corps de la langue, le plus pertinent dans les séquences vocaliques étudiées, un modèle dynamique fonctionnel des articulateurs de la parole est inversé (deuxième étape d’inversion), afin de trouver les commandes motrices sou-jacentes à la trajectoire observée dans une des conditions d’élocution, dite idéale. Puis à partir des commandes motrices ainsi inférées pour la condition idéale, il est possible, en ne faisant varier que les paramètres dynamiques appropriés, de générer des signaux articulatoires et acoustiques variables, similaires à ceux des autres conditions d’élocution. Ainsi une piste nouvelle pour la synthèse adaptative de la parole est ouverte. Des analyses de sensibilité et des tests perceptifs effectués sur les signaux de synthèse attestent de la capacité de ce modèle de contrôle à simuler les effets d’emphase et de débit à partir de commandes posturales constantes du type "Point dÉquilibre".

Mots-clefs : Communication parlée, production, contrôle moteur, réduction vocalique, invariance et variabilité, notion de cible, inversion, hypothèse du point d’équilibre.



Forum

Contact : webmaster-afcp@afcp-parole.org - Hébergement : Université d'Avignon
Développé sous SPIP